La collection

Les anciens numéros de 1 à 9, épuisés, sont en libre accès sur https://hal.archives-ouvertes. la liste des numéros et les liens permettant d’y accéder sont présentés dans le document suivant à télécharger : « REVUE – 20 derniers numéros Chemins de formation« 

Nous présentons ici un travail de relecture des vingt derniers numéros. Ce travail d’historicisation a été conduit en quatre temps, par périodisation, en suivant un ordre chronologique, à partir de quatre tableaux.

Premier numéro – Printemps 2001 « L’écriture en chemin », et ses rapports avec la vie, via la formation.
Deuxième numéro  –Automne 2001 « Méandres d’éducation », à partir de réflexions franco-polonaises sur la diversité des manières de penser l’éducation et la recherche en sciences humaines.
Troisième numéro – Printemps 2002 « Pratiques d’ « histoires de vie », donnant à voir des différentes manières de voir, de penser et d’accompagner en formation par les histoires de vie.
Numéro 4 – Automne 2002 « Les récits de formation », dans leur contexte philosophique et expérientiel
Numéro 5 – Printemps 2003 « Savoirs de résistance », qui entre récits de vie, reconnaissance et résilience.

Cinq numéros en trois ans, les premiers pas de la revue impulsent un élan et instaurent un rythme de publication très soutenu : deux numéros par an. La place centrale de l’écriture et du récit pour penser la formation est confirmée, tout comme l’affirmation de l’importance des approches plurielles en recherche, notamment via l’international. La revue revendique également une approche recherchant le dialogue au sein de collectifs de professionnels et de chercheurs universitaires.

Numéro 6 – Automne 2003 « Écriture de soi : entre sciences et littérature », travaillant ainsi les dimensions formatrices et scientifiques de l’écriture « en première personne ».
Numéro 7 – Automne 2004 « Journal de bord et du carnet de voyage », qui propose de penser les dimensions formatrices du voyage et de ses récits.
Numéro 8 – Automne 2005 « Les bascules de vie », proposant de penser dans la temporalité longue de l’histoire du sujet, les événements qui en transforment le cours .
Numéro 9 – Automne 2006 « La transmission intergénérationnelle », ouvrant ainsi la réflexion sur ce qui s’initie et perdure dans « l’entre » des générations.
Numéro 10-11 – Automne 2007 « La démarche clinique en recherche-formation », proposant ainsi un regard renouvelé sur les enjeux d’une clinique non-thérapeutique en sciences de l’éducation et de la formation.

Le rythme de publication de la revue devient annuel à partir du sixième numéro. La thématique de l’écriture est interrogée au fil des cinq numéros qui suivent, selon différents contextes : dans ses dimensions formatrices, en littérature, sciences, au cours du voyage… La dimension formatrice des récits d’expérience et des récits de vie est également pensée dans le temps long de l’histoire du sujet, lors d’événements biographiques qui font « bascule », selon une perspective généalogique et intergénérationnelle. Le double numéro (10-11), en prenant en compte les acquis des neuf numéros précédents (tous téléchargeables gratuitement sur site des archives ouvertes : https://hal.archives-ouvertes), interroge de la démarche clinique en sciences de l’éducation.

Numéro 12-13 – Automne 2008 « La pensée complexe en formation et en recherche », interrogeant à partir des paradigmes de la complexité, les pratiques professionnelles et recherches en sciences de l’éducation.
Numéro 14 – Automne 2009 « Estime de soi et formation », ouvrant la réflexion sur les conditions favorisant dans le cours de la vie du sujet, l’émergence de la confiance et du pouvoir d’agir.
Numéro 15 – Automne 2010 « Récits de vie : objectifs et effets », qui, en réfléchissant les pratiques et effets des récits de vie en éducation et formation, propose d’en repenser les dimensions éthiques.
Numéro 16 – Automne 2011 « La reconnaissance du sujet sensible en éducation », réaffirmant les enjeux d’une approche sensible pour penser et agir dans les domaines et contextes éducatifs.
Numéro Hors-Série – 2012 Reprise d’articles des numéros précédents, à l’occasion du dixième anniversaire de la revue

Ce troisième point d’étape porte de nouveau sur cinq numéros, dont un numéro double et un Hors-Série. La période prise en compte s’étend sur cinq années. Signe de la maturité acquise par la revue, un premier « retour réflexif » sur le chemin parcouru est proposé au lecteur à l’occasion d’un Hors-Série, en 2012. La sélection d’articles qu’il présente, provenant des seize numéros qui le précède, procède d’une méthode faisant penser à la proposition ricoeurienne d’une réciprocité entre les opérations de temporalisation et de configuration au cours de l’activité narrative  : par la mise en ordre chronologique d’articles provenant des différents numéros s’ouvre la possibilité de la mise en récit, par et pour les auteurs engagés dans cette aventure collective (coordinateurs/trices, auteurs et lecteurs), de ce qui s’est constitué au fil du temps. Via ce travail d’historicisation, sont réaffirmés les paradigmes qui fondent et situent la revue dans le champ de la recherche en sciences sociales. Ce travail d’ancrage est complété, dans ce numéro anniversaire, par un édito faisant un bilan quantitatif et qualitatif serré, qui aboutira au classement de la revue dans la catégorie « Interface » de la liste des revues reconnues par l’HCERES[1]. Ce classement est l’un des indicateurs d’un positionnement original, faisant droit aux pratiques narratives, histoires de vie en formation, approches expérientielles, pratiques émancipatrices en éducation et formation, en les pensant selon des approches complexes et sensibles en recherche en sciences sociales.

Numéro 17 – Printemps 2013 « Les récits pour enfants, les récits d’enfants, les récits sur les enfants », dont l’un des objets est de repenser la place et la fonction du récit entre enfants et adultes
Numéro 18 – Printemps 2014 « Chemins de traverse », reconnaissant la singularité des parcours et la force des vécus singuliers, parfois relégués en marge, pour réinterroger les paradigmes majoritaires et parfois dominants
Numéro 19 – Printemps 2015 « Histoires de vie en formation », qui pose une question simple et vive : peut-on se former aux histoires de vie ?
Numéro 20 – Printemps 2016 « L’université, au carrefour de nouveaux défis pédagogiques », venant questionner la diversité des mode de formation académiques et scientifiques à l’université.

Nous voici à la dernière étape de ce retour réflexif sur le chemin parcouru, réalisé à partir des quatre derniers numéros parus. Ils l’affirment le primat accordé aux démarches de recherche herméneutique, compréhensive et qualitative.